Bannière


Agenda du réseau

Le mois dernier Mai 2018 Le mois prochain
L Ma Me J V S D
week 18 1 2 3 4 5 6
week 19 7 8 9 10 11 12 13
week 20 14 15 16 17 18 19 20
week 21 21 22 23 24 25 26 27
week 22 28 29 30 31
Accueil Activités du réseau Rencontres et échanges Rencontre développement régional Médenine

Rencontre méditerranéenne sur le développement régional à Médenine (Tunisie)

Le 25 janvier 2012

Le déséquilibre régional, l'exclusion liée à la ruralité, le partage inégal des richesses ont été considérés parmi les grandes révélations de la révolution tunisienne du 14 janvier 2011.

 

A l'occasion du Comité de pilotage technique du réseau d'appui aux dynamiques de développement des territoires ruraux en Méditerranée, l'IRA de Médenine a organisé le 25 janvier 2012 un atelier sur le thème du "développement régional à la lumière des transitions démocratiques : Rôle de la société civile et des acteurs publics".

 

 

Cette rencontre avait pour objet d'échanger les expériences des pays du réseau (Egypte, Maroc, Tunisie et France) dans le domaine du développement régional et des modèles de gouvernance et d'analyser les approches alternatives à la lumière des transitions démocratiques dans les pays du sud de la Méditerranée. Elle a réuni des spécialistes appartenant aux administrations publiques concernées, des chercheurs et universitaires et des représentants de la société civile.

"Le déséquilibre régional, l’exclusion liée à la ruralité, le partage inégal des richesses ont été considéré parmi les grandes révélations de la révolution tunisienne du 14 janvier 2011. L’Organisation de Coopération et de Développement Economique déclare ainsi que « Le développement régional est un complément indispensable aux politiques macroéconomiques». Pour atteindre cet objectif, il est nécessaire et fortement recommandé de renforcer l’intervention de l’Etat, ainsi que la société civile, pour bien maîtriser la situation qui demande une bonne gouvernance, surtout au niveau des régions rurales marginalisées où des efforts d’investissement et de développement spéciaux doivent être orientés. C’est dans ce contexte que s’est tenu cet atelier dans le cadre du projet « d’appui aux dynamiques de développement des territoires ruraux en méditerranée » financé par l’AFD et le Ministère français de l'Agriculture et piloté par l’IAM Montpellier, France, il regroupe trois pays de l’Afrique du nord : Maroc, Egypte et Tunisie.

Cette rencontre avait pour objet d’échanger les expériences des pays dans le domaine du développement régional et modèles de gouvernance et d’analyser les approches alternatives à la lumière de la transition démocratique des pays partenaires.

L’atelier a réuni des spécialistes appartenant aux administrations publiques concernées, des chercheurs et universitaires, et des représentants de la société civile."

 

Compte rendu des travaux

• Cérémonie d’ouverture

Au nom de monsieur le directeur général de l’IRA de Médenine, le secrétaire général a souhaité la bienvenue à tous les participants. Il a souligné l’intérêt du projet A2DTRM dans la mesure où il aide à construire l’avenir des communautés rurales. Le secrétaire général a remercié les points focaux et les partenaires du projet qui soutiennent ses dynamiques, il a souligné aussi le travail et les efforts accomplis depuis la signature de la convention entre l’IRA et le l’IAMM pour faire avancer les travaux du projet. Enfin, il a montré l’importance de cette journée pour discuter l’avenir des politiques de développement rural au niveau des pays partenaires à la lumière de leurs transitions démocratiques.

• Présentation des participants

Cet atelier a regroupé plus d'une quarantaine de personnes de haut niveau (de Tunisie, du Maroc, d'Egypte et de France) : chercheurs, professeurs,  acteurs locaux, représentants des institutions publics, représentants des ministères et représentants des associations de développement.

• Adoption de l’ordre du jour et interventions des participants

Après la présentation des participants, le coordinateur national du projet A2DTRM en Tunisie a présenté l’ordre du jour. Lors de cet atelier et après une intervention de la coordinatrice du projet Mme Isabelle Tyminski, sept contributions des représentants de la Tunisie, Maroc, Egypte et France, ont été présentées.

Les thèmes des ces interventions étaient les suivants :

  • Isabelle Tyminski (Institut Agronomique Méditerranéen de Montpellier - France) : Réseau d’appui aux dynamiques de développement des territoires ruraux en Méditerranée (A2DTRM).
  • Mohamed Nawar (Faculty of Agriculture, Cairo University - Egypte) : Rural Development in EGYPT:  An Overview of the Current Situation
  • Khalid Ben omar  (Agence pour la Promotion et le Développement du Nord - Maroc) : Le développement régional à la lumière des transitions démocratiques : Rôle de la société civile et des acteurs publics, situation et défis pour le Maroc et expérience pionnière d’une Agence de développement régional.
  • Claude Poulet (Direction des Affaires Européennes et Internationales - Région Champagne-Ardenne - France) : Une vision sur le rôle de la société civile et des acteurs publics dans le développement régional
  • Hanane El Khachani (Conseil Régional Tanger Tétouan - Maroc) : Le Développement régional à la lumière des réformes actuelles au Maroc : quel rôle pour la région ?
  • Riadh Béchir (Institut des Régions Arides - Tunisie) : La disparité régionale en Tunisie
  • Ahlem Ghourabi (Office de Développement de Sud - Tunisie) : Les propositions pour l’avenir des régions tunisiennes pour une nouvelle vision du développement régional

Ces présentations ont fait apparaitre les politiques de développement régional des trois pays partenaires, Egypte, Maroc et Tunisie et ont permis d’identifier les principaux défis, les modes de gouvernance, les problèmes de disparités régionales, l’équité sociale et enfin de présenter le rôle des acteurs civils, des organisations publiques, des institutions de recherche et des associations de développement dans le processus du développement et de gouvernance territoriale.

• Restitution et recommandations

Suite à ces interventions, une séance de discussion autour d’une table ronde s’est tenue. Les participants ont avancé les recommandations suivantes :

  • Elaborer une feuille de route régionale pour l’élaboration et l’alignement du développement régional ;
  • Développer un programme national de renforcement des capacités des sociétés civiles en matière d’aide au développement régional ;
  • Intégrer la gestion durable des terres et la valorisation du savoir faire local dans le cadre stratégique de lutte contre la pauvreté ;
  • Aider à organiser, avec l’appui du projet A2DTRM, une réunion nationale des représentants des sociétés civiles (associations de développement, ONG, etc.) en Tunisie afin de discuter leurs rôles dans les politiques de développement de la Tunisie nouvelle et ce avec la participation des intervenants du Maroc, de l’Egypte et de la France ;
  • Aider à organiser, avec l’appui du projet A2DTRM, une réunion régionale des partis politiques pour discuter et présenter les différentes visions des politiques régionales du développement ;
  • Aider à réaliser des études pour dépasser le problème de transmission de l’information fiable ;
  • Prévoir un atelier d’assistance et de formation des ONG, au niveau de chaque pays ;
  • Dans le cadre du projet A2DTRM, essayer de faire appel à des structures institutionnelles concernées pour gérer les problèmes d’organisation des secteurs économiques dans un territoire bien déterminé ;
  • Appuyer des activités génératrices de revenus durables pour créer une dynamique économique au niveau des territoires choisis ;
  • Traiter la contribution de la femme rurale et de son intégration dans la vie économique pour créer une dynamique économique dans les territoires ruraux.


 

Personne contact :

Riadh Béchir

Courriel : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Bannière